Suivi d'indicateurs

TDB

Notion d'indicateur

Un indicateur est un outil de mesure qui a pour objet d'évaluer, à un instant donné, les résultats obtenus dans un domaine. La donnée est habituellement exprimée sous forme d'un taux. Elle permet d'objectiver la situation avant et après la mise en œuvre d'une action.

L'indicateur peut être utilisé pour évaluer différentes situations comme :

  • la cohérence des moyens (exemple : taux d’applications de santé en capacité de gérer l’INS) ;

  • l'efficacité et la conformité d'un processus (exemple : taux de doublons générés par un service assurant l'accueil des usagers) ;

  • les résultats d'actions d'amélioration (exemple : taux de professionnels formés à l’identitovigilance).

La mise en place d'un indicateur nécessite de respecter plusieurs critères afin de s’assurer qu’il reflètera bien les résultats de ce qu'il est censé mesurer (spécificité) mais pas davantage (biais).

Il est idéalement présenté sous la forme d’une fiche descriptive, également appelée carte d’identité de l’indicateur. Celle-ci détaille notamment (cf. exemple de l'indicateur IND 01 proposé par le 3RIV) :

  • la finalité de l'indicateur ;

  • ses modalités de calcul ;

  • les seuils de performance (minimum acceptable, objectif visé) ;

  • les conditions et les biais potentiels d’interprétation de la donnée.

Notion de tableau de bord

Il est préconisé que les indicateurs relatifs à une même thématique soient réunis dans un seul document ou écran d'affichage, appelé tableau de bord des indicateurs. Il permet d'améliorer la pertinence de leur analyse et des actions correctives à mettre en œuvre si les résultats ne correspondent pas aux attentes.

Comme les indicateurs qu’il regroupe, un tableau de bord doit également respecter un certain nombre de critères :

  • comporter un nombre limité d’indicateurs ;

  • se limiter à ceux qui concernent la thématique évaluée ;

  • offrir une vue d’ensemble des résultats ;

  • être facile à actualiser ou à faire évoluer en fonction des besoins.

Quels indicateurs ?

Le référentiel national d’identitovigilance (RNIV) donne un certain nombre d’exemples d'indicateurs à suivre en termes d’identification primaire et de gestion des risques.

Des exemples d'indicateurs sont fournis par le 3RIV (cf. Liens utiles).

Les instances régionales ou nationales peuvent décider de rendre obligatoires le recueil et la transmission de certains d’entre eux (exemple du dispositif d'incitation financière à l'amélioration de la qualité : IFAQ). Elles peuvent également en fournir (exemple : indicateur de déploiement du téléservice INSi par département, éditeur et structure fourni par le GIE SESAM Vitale).

Interprétation des résultats

Les indicateurs relatifs à l'identitovigilance sont construits, recueillis et étudiés par les instances de gouvernance dédiées et notamment par le(s) référent(s) en identitovigilance.

D’autres acteurs peuvent collaborer à la tenue du tableau de bord des indicateurs : professionnels animant la démarche qualité et la gestion des risques, département informatique, services techniques et administratifs, service des ressources humaines...

Instruments de pilotage et d’aide à la décision, l’indicateur isolé comme le tableau de bord des indicateurs peuvent aussi servir à :

  • communiquer les résultats obtenus (rapport d'activités) ;

  • faciliter la comparaison des résultats avec ceux, de nature identique, déclarés par d'autres organisations comparables (parangonnage).

Page mise à jour le 16/09/2021